Laily crée

Laily lit #2 : Les Nymphéas Noirs- Michel Bussi

Giverny est un piège ! Un merveilleux décor, c’est certain. Qui pourrait rêver de vivre ailleurs ? Un si joli village. Mais je vais vous avouer : le décor est figé. Pétrifié. Interdiction de décorer autrement la moindre maison, de repeindre un mur, de cueillir la moindre fleur. 10 lois l’interdisent. Nous vivons dans un tableau, ici. Nous sommes emmurés ! On croit qu’on est au centre du monde, qu’on vaut le déplacement, comme on dit. Mais c’est le paysage, le décor, qui finit par vous dégouliner dessus. Une sorte de vernis qui vous colle au décor. Un vernis quotidien de résignation. De renoncement…

Un roman…

…un peintre : Claude Monet

…un village cher au coeur du peintre : Giverny

…deux meurtres

… et trois femmes:

  • une fillette de onze ans douée pour la peinture
  • une institutrice redoutablement séduisante
  •  une vieille femme observatrice qui voit et sait tout.

Un début de roman un peu déroutant mais très vite, on est pris dans l’histoire.

Difficile d’en dire plus sans en dire trop mais ce fut un vrai coup de cœur par son originalité. Je ne peux que vous le conseiller, vraiment !

 

lesnympheasnoirs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s